Convention Collective 66

Défendons tous ensemble la 66

Assemblée Générale

Classé dans : Non classé — 19 mars, 2009 @ 9:00

Le samedi 14 mars 2009  à la Bourse du Travail  rue du Château d’eau à Paris L’Assemblée Générale des Collectifs de Défense de la CC66  à rassemblé 50 participants dont les collectifs sont installés dans les départements 75, 95, 93, 59, 62, 84, 30, 67, 51, 78, 13, 92, 76, 27, 77, 23 et Midi Pyrènes. 

 

 

         Réuni en  AG , les collectifs ont pris la décision de se constituer en coordination Nationale de défense et d’amélioration de la CC66. 

 

                   Le site Touche pas à ma CC 66 devient le site de La Coordination Nationale

 

Un courrier sera envoyé à l’ensemble des organisations syndicales salariées et patronales pour leur faire part du texte de base constituant la coordination nationale, 

 

Les organisations syndicales salariées seront invitées à la prochaine Assemblée Générale des Collectifs, 

 

Deux portes paroles de la coordination ont été désignés jusqu’à la prochaine AG. Il s’agit de Cazelle Florence  (Tél:0633253093) du collectif 93 et de Pira Olivier (Tél:0664792814) du collectif 59/62. 

 

Le texte de base constituant la coordination nationale est le suivant: 

 

·        Nous exigeons le retrait immédiat et en totalité du projet patronal en préalable à toute discussion. 

·        Nous rejetons toute discussion et négociation sur les filières qui constituent la base du projet patronal. 

·        Nous revendiquons une action sociale et de soins de qualité, respectueuse des personnes. 

·        Nous refusons la marchandisation de nos activités. En ce sens notre combat contre le projet de «casse» de la CC66 s’oppose à la logique de mise en concurrence des salariés entre eux et des activités entre elles. 

Il s’oppose à la vision comptable, aux économies d’échelle que les pouvoirs publics et les patrons veulent imposer à l’ensemble du secteur social, medico-social et Sanitaire. Il porte en lui un projet fondé sur la solidarité et la justice sociale. 

·        Nous  réclamons un minimum de 300 euros d’augmentation des salaires pour tous.     

 

Ce texte constitue la base d’une future plate forme revendicative. 

 

La Coordination Nationale des Collectifs de Défense et d’Amélioration de la CC66 appelle l’ensemble des collectifs à prendre appui sur ce texte de base pour d’une part, mobiliser l’ensemble des salariés du secteur social, medico-social et sanitaire le 19 mars et autour de toutes les dates de réunion de la commission paritaire nationale de CC 66 et d’autre part, participer à l’élaboration de la plate forme revendicative commune qui sera discutée et débattue le 25 avril 2009 à 9H30 à Paris 

 

Dors et déjà la Coordination Nationale appelle l’ensemble des collectifs à se mobiliser le 30 mars (jour de la commission paritaire) et à manifester en direction des représentants de l’état (préfecture) pour leur communiquer le texte de base de la Coordination Nationale. 

                                                                                                                         

 

Classé dans : Non classé — 17 mars, 2009 @ 7:38

fo.jpg                     cgt.jpg                                  cftc.jpg                             cfecgc.jpg   

Les organisations syndicales CFE-CGC, CFTC, CGT et FO appellent les salariés de la Convention CollectiveNationale du Travail du 15 mars 1966 à s’inscrire dans la journée interprofessionnelle de grève et demanifestations :POUR LA DÉFENSE ET LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR SOCIAL ET MÉDICO-SOCIAL  La loi « hôpital, patients, santé et territoires » débattue actuellement à l’Assemblée Nationale, a aussi des conséquences pour notre secteur de l’action sociale et médico-sociale. Elle renforce comme dans la Santé la marchandisation du secteur. Conjuguée à la Révision Générale des Politiques Publiques (R.G.P.P.) et la réforme des collectivités locales ( regroupement des régions, départements devant s’occuper de ses pauvres et de ses handicapés…) cette loi va accentuer le transfert de charge de l’Etat et de l’Assurance Maladie vers les collectivités locales et donc des citoyens contribuables… Cette loi dangereuse met en place un dispositif qui sépare lesocial (insertion , protection de l’enfance, accueil et réinsertion des publics en difficultés …) des secteurs sanitaire et médico-social. Une « gouvernance » des Agences Régionales de Santé (A.R.S.), qui introduit une procédure d’appel à projet et ouvre la voie vers l’économie marchande Un mode de « gouvernance » anti-démocratique des ARS qui ne laisse pas de place réelle et équilibrée aux représentants des usagers, aux représentants des associations gestionnaires et aux représentants des organisations syndicales de salariés Cette loi va donc changer totalement les procédures d’autorisation, de financement et d’évaluation de nos établissements ; elle va impacter nos pratiques professionnelles, le sens du travail éducatif et social et démanteler nos garanties collectives c’est notamment  le cas dans la CC 66…POUR LA DÉFENSE ET L’AMÉLIORATION DE LA CC 66 POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DU POUVOIR D’ACHAT Depuis le 9 décembre 2008, jour de la diffusion du texte patronal commun SOP SNASEA FEGAPEI de 113 pages des dizaines de milliers de salariés sont en action. Ils rejettent avec colère et détermination ce démantèlement programmé de la principale convention collective du secteur social et médicosocial (près de 250 000 salariés) Le 29 janvier 2009 a été une journée de mobilisation historique pour notre secteur plus de 120 000 salariés et étudiants en travail social dans l’action avec une grève majoritairement suivie qui a obligé à de très nombreuses fermetures d’établissements, des cortèges massifs et une grande visibilité dans les manifestations interprofessionnelles… Depuis des initiatives et des actions multiformes se multiplient dans les établissements, les services, les départements et donnent une ampleur sans précédent à la mobilisation ! Jeudi 19 février et mercredi 4 mars 2009, lors des 2 dernières CNPN et s’appuyant sur la mobilisation des salariés (plusieurs milliers dans l’action !, 18 000 pétitions remises aux employeurs), les délégations des fédérations syndicales, ont exigé que la négociation s’inscrive dans le cadre d’une amélioration du texte conventionnel notamment les classifications et les rémunérations pour : La reconnaissance des métiers Un déroulement de carrière tenant compte des qualifications, des sujétions spécifiques et de l’ancienneté Une véritable reconnaissance de la politique salariale et des grilles de salaires Pour l’intersyndicale CFE-CGC-CFTC-CGT-FO ces trois points sont indissociables et sont des facteurs d’attractivité de notre secteur. Celui-ci contribuant largement par le travail de ses salariés à la cohésion sociale de notre pays L’intersyndicale CFE-CGC-CFTC-CGT-FO propose : de constituer des cortèges unitaires partout où les conditions; sont réunies dans les manifestations interprofessionnelles qui s’organiseront sur l’ensemble du territoire national d’organiser des actions spécifiques en direction des employeurs, des Conseils Généraux , des Préfectures, des DDASS, DRASS et ARH Paris, le 6 mars 2009

Secteur social et médico social

APPEL INTERSYNDICAL POUR : LA DÉFENSE ET L’AMÉLIORATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE 66 L’AUGMENTATION DES SALAIRES ET DU POUVOIR D’ACHAT LA DÉFENSE ET LE DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR SOCIAL ET MÉDICO SOCIAL

TOUS ENSEMBLE DANS L’ACTION JEUDI 19 MARS 2009

JOURNÉE

 INTERPROFESSIONNELLE DE

 GRÈVE ET DE

 MANIFESTATIONS

Fédération CFE-CGC de la Santé de la Médecine et de l’Action Sociale – Fédération CFTC Santé SociauxFédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale – Fédération Nationale de l’Action Sociale FO

Manif du 15 mars

Classé dans : Non classé — 16 mars, 2009 @ 12:28

un super petit moment, le soleil était au rendez-vous les médias aussi….

p1000145.jpg  p1000148.jpg p1000168.jpg p1000125.jpg p1000166.jpgp1000129.jpg p1000132.jpg 284.jpg p1000133.jpg285.jpg 286.jpg 288.jpg

Bernard ORGANINI

Classé dans : Non classé — 13 mars, 2009 @ 5:02

La marchandisation du secteur social 

 

La pénétration de la logique de marché dans notre secteur prend plusieurs formes :

 

De l’extérieur la vision de tout ce que nous faisons comme un coût (puisque çà ne prend pas la forme d’une marchandise vendue sur un marché) et non comme une valeur, une contribution à un mieux être collectif, par l’allègement des difficultés des plus fragiles.

Donc les sollicitations dont nous sommes l’objet sont principalement de coûter moins cher, de faire pareil mais avec moins, avec la suspicion permanente de gaspiller de l’argent qui serait plus utile ailleurs.

De l’extérieur encore, elle nous arrive avec une sollicitation permanente au spectaculaire et à l’urgence. Ce qui n’est pas médiatisé n’existe pas et ce qui n’est pas caricatural et chargé d’émotions ne mérite pas d’être médiatisé. Donc la moindre des choses serait qu’on se mette au garde à vous, toutes affaires cessantes, dès que quelque chose de spectaculaire se passe.

Bien sûr cela manifeste un mépris constant et croissant pour le travail que nous faisons au quotidien, dans l’ombre car l’accompagnement des personnes en difficulté demande au contraire patience et discrétion.

De l’extérieur toujours, l’aide aux personnes se découpe de plus en plus en prestations que l’on va dissocier les unes des autres et confier à des « prestataires » différents selon une logique d’appels d’offre qui seront accordées au moins disant (celui qui propose le moins cher) et non au mieux disant (celui qui propose la meilleure qualité). Ainsi les prestations de restauration sont confiées à des spécialistes de la nourriture insipide standardisée en même temps que les contrôles hygiénistes obsessionnels (à cause de quelques affaires ultra médiatisées et du souci des politiques et des gestionnaires de se « couvrir ») font fermer ou rendent financièrement impossibles les cuisines « familiales » de beaucoup d’établissements.

 

De l’intérieur, la logique néolibérale entre  clandestinement dans les valises de la professionnalisation croissante de nos métiers qui s’inscrit dans une tendance générale des sociétés humaines à la division du travail.

Dans les valises du souci de qualité et d’évaluation de notre travail, que nous valorisons, nous, dans la mesure où cela accroit notre compréhension des problèmes de plus en plus complexes que nous avons à traiter, permet plus de respect des personnes, de nuances dans les solutions imaginées, d’ajustements permanents dans les mises en œuvre.

Parallèlement à  cet enrichissement individuel et collectif, on voit se manifester une volonté de technicisation, de mise en place de procédures, de « produits d’insertion », de solutions « clefs en main » , formes gadgétisées qui jettent de la poudre aux yeux mais fait de nous de futurs exécutants, magasiniers vendeurs de produits standardisés et labélisés à des « clients » avec comme compétence restante, de savoir leur en expliquer le mode d’emploi.

 

Dans les valises de la personnalisation du service rendu qui a fait de spectaculaires progrès depuis une vingtaine d’années et continue d’en faire, stimulée par les récentes lois (2002, 2005, 2007) on voit se propager une réduction des problèmes sociaux à leurs manifestations individuelles, chaque personne demandeuse d’aide étant mise en demeure d’élaborer un projet de vie, de manifester une volonté de s’en sortir, se voyant offrir des moyens tout aussi individualisés pour ce faire (des coachs partout, pour le soutien scolaire, pour l’insertion professionnelle) au détriment d’une prise en compte  de la dimension collective de l’existence de chacun ( de plus en plus de solitude, d’abandons, de discrimination) et du cadre global de vie qui continue de se dégrader (logements introuvables, trop chers, quartiers ghettos , politique de la ville en déliquescence).

 

                                         Pour le collectif 13 en colère  B.ORGANINI

attention

Classé dans : Non classé — 12 mars, 2009 @ 5:55

Non le Projet Patronal n’est pas retiré !!!  Oui les C.T. sont
toujours menacés  de disparition **
par Espih le mercredi 11 mars 2009

Le 04 Mars 2009 les négociations autour de la « Rénovation de la CC66
ont véritablement commencé sur la base du texte patronal.

En effet, il a été acté le principe de la constitution de 7
filières(ou groupements de métiers) qui auront pour vocation de
remplacer l’ensemble des Annexes de la Convention Collective.

POUR RAPPEL :

Le principe des filières est le socle, la base, du projet patronal depuis
2005. Il a pour objectif premier de faire voler en éclat l’ensemble des
dispositions présentes dans les annexes, de restructurer en profondeur
l’organisation de la CC66 autour des classifications et rémunérations
.

La CC66 compte très peu de dispositions Permanentes(le corps central du
texte est très (…)

la suite http://touche.pas.a.la.66.free.fr/spip.php?article272

opé on the web…..

Classé dans : Non classé — 11 mars, 2009 @ 11:45

il faut en permanence continuer l’opération « on the web »

cette semaine RTL :

http://blogs.rtl.fr/laparole/

laissez un commentaire en bas de page incrivez vous et retournez

dans « c’est à vous ».

bon surf !!!!!!

L’APPEL DES APPELS

Classé dans : Non classé — 10 mars, 2009 @ 8:17

bonjour, voila un compte rendu de la dernière réunion du collectif « TREIZ’EN COLERE » et en pièce jointe j’ai remis le tract  pour la manif du 15 mars  sous deux formes. à vous de tirer celle qui vous convient le mieux pour afficher et distribuer à un maximum de travailleurs sociaux. si nous voulons réussir cette mobilisation il faut que chacun de nous prenions du temps pour informer les collègues qui ne le sont pas.

  • LE DEBAT: ORGANINI Bernard a exposé son projet pour mettre en place le débat prévu par le collectif. ce débat se situe autour de la marchandisation notre secteur et la mise en évidence de tous ce que cela peut entrainer de préjudiciable dans l’exercice de nos fonctions de travailleurs sociaux. Perte de la dimension collective, de la solidarité, vers une réduction des problèmes sociaux à leurs manifestations les plus individuelles. Donc à vos plumes et toutes vos suggestion sont les bienvenues. envoyer vos textes à bernard-organini@irts-pacacorse.com  objet du mail: « APPEL DES APPELS »

  • ASSEMBLEE GENERALE DES COLLECTIFS REGIONAUX: DE DEFENSE ET AMELIORATION DE LA CC66  Le SAMEDI 14 MARS 9h3O Bourse du Travail CHATEAU D’EAU (metro république ) Salle J Jaurés : Les étudiants IMF ont mis en route le projet auto collant du collectif. Il sera en vente prochainement. Ils ont organisés des ventes de gâteaux et prévoient une soirée. Le bénéfice de ces ventes servira a financer le voyage à Paris de trois représentant de collectif  pour la réunion de coordination des collectif de défense de la CC66 qui aura lieu à Paris le samedi 14 mars; Saïd et Ameur sont volontaires. le syndicat SUD représenté par Margot propose de financer en partie les billets de trains. une collecte a été proposé au cours de la réunion c’est Céline qui a récupéré l’argent pour acheter les billets.

  • LE CONSEIL GENERAL: Toujours pas de nouvelle pour le RDV du conseil général? mais Gilbert continuent ses démarches.

  • LA MANIF DU 15 MARS: Céline déposera l’avis de MANIF deux jours avant auprès des services administratif concernés. nous avons vraiment besoin de la mobilisation à tous pour que cette action soit une réussite, informez…informez…informez…

  • Réunions du collectif « TREIZ’EN COLERE » : Jeudi 12 mars à la maison des familles à 18h, et samedi 14 mars à 10h au 9 rue Vian

  • L’APPEL DES APPELS :JEUDI 12 MARS AU Cabaret  Aléatoire, à la Friche de la Belle de Mai, Marseille relaye L’APPEL DES APPELS à partir de 20h.

                                                                                                                                                                ;                                                            à bientôt MICHELINE

Pique-nique

Classé dans : Non classé — 9 mars, 2009 @ 8:36

MOBILISATION CE DIMANCHE 15 MARS POUR LA DEFENSE DE LA CCNT 66

RENDEZ VOUS AU REFORMES (devant les Danaïdes) A 11H00. DESCENTE DE LA

CANNEBIERE ET ARRET BUFFET DEVANT LA MAIRIE. N’OUBLIEZ PAS DE

TELECHARGER LE LOGO POUR LE TRANSFERER SUR TEE SHIRT ET UN BON

PIQUE-NIQUE.                                                           logofinal.jpg

faire suivre ce message !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

karim Zéribi….

Classé dans : Non classé — 8 mars, 2009 @ 9:47

Rencontre avec Karim Zéribi… 

présents : Nacer, Alexandra et Karen. 

 

Notre entretien qui devait durer 20 minutes, a duré 40 minutes. Nous avons présenté le collectif 13 et nous avons parlé de notre cause nationale. 

 

Nous lui avons présenté le projet de réforme de la convention 66 et les différents que nous avons avec les syndicats employeurs. Nous avons mis l’accents sur les incidences que cela aura sur le terrain. Nous avons eu avec lui une discussion plus large sur les problèmes de fond de notre secteur et il semble avoir été sensible à nos arguments. Nous avons échangé sur la remise en cause profonde de nos professions, de l’importance des qualifications, de l’avenir des étudiants de notre secteur, de l’avenir des usagers, du lien avec la crise… 

 

Il a été d’un conseil opportun à notre sens : nos actions doivent aussi déboucher sur des propositions concrêtes. Selon lui, notre force de proposition évitera que l’on soit taxé d’immobilisme. 

L’intérêt pour nous est de faire le lien entre les intérêts du social et de l’économique. 

Il est touché par le travail effectué auprès des personnes que l’on accompagne, dans le développement de leur autonomie, leur réinsertion ou leur insertion dans un monde dont la réalité est économique. L’enjeu pour notre secteur est de faire connaître nos métiers. 

 

Il tient à suivre ce dossier et souhaite être au courant des différentes actions et propositions que le collectif fera à l’avenir. 

Nous lui avons parlé de la manifestation et du pique-nique du 15 mars. Il essaiera d’être présent ce jour là. De plus, il nous propose d’intervenir sur son blog nouvellefrance.org sur 3 questions et ce avant le 15 pour parler de cette journée. Son assistante doit nous contacter pour un autre rendez-vous. 

Donc affaire à suivre … 

 

Nacer, Alexandra et Karen…  à jeudi… 

Samedi 14 mars

Classé dans : Non classé — 8 mars, 2009 @ 9:44

aux « collectifs syndiqués et non syndiqués de défense et d’amélioration de la convention collective 1966 »

Depuis 2005 nous nous battons ensemble pour la défense et l’Amélioration de la Convention collective du 15 mars 1966. Depuis plusieurs mois maintenant cette bataille est relancée par la décision des fédérations d’employeurs de soumettre un projet commun comme base de négociation pour la CC66.

Depuis 2005 nous avons maintenu un lien grâce au site touche pas à ma convention, géré par Christian du collectif 59/62. Mais rien ne vaut les rencontres directes pour faire le point sur la construction de cette mobilisation.

C’est pourquoi les collectifs syndiqués et non syndiqués de Seine Saint Denis (93) et de la Région Nord Pas de Calais (59 62) vous invitent à une réunion nationale l’ensemble des collectifs ou comités de défense syndiqués et non syndiqués de la CC 66 qui ont pu se créer à travers le territoire le :

Samedi 14 mars
à partir de 9 h 30
Bourse du travail ,
Salle Jean Jaurès,
Rue du Château d’Eau
Métro République à PARIS

Nous vous proposons de préparer collectivement dans chaque collectif cette réunion, de faire en sorte que chaque collectif soit représenté le 14 mars.

Pour tout contact sur cette réunion : Collectif du Nord Pas de Calais :

Olivier Pira : 06 64 79 28 14

Danielle Lipp 06 26 76 63 16

Collectif de Seine Saint Denis :

Florence Cazelles 01 42 51 89 05

Par Mail : d.lipp@wanadoo.fr

Comité national de défense et d’Amélioration de la CCN 66 « 66 : pas touche à ma convention ! » 84 rue de cambrai 59000 Lille site www.touche.pas.a.la.66.free.fr

12345
 

Actions pour la Palestine à... |
Un autre monde est possible. |
l'oeil dans le pli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutazimuths
| Colline des Funiculaires
| Réfléchir ensemble