Convention Collective 66

Défendons tous ensemble la 66

il est temps de le dire.

Il est temps de le dire. 

Oui à une évolution de la société. Mais pas comme elle se profile. Il n’est pas pensable de mettre de coté 150 ans d’évolution sociale, voir même plus. La convention  du 15 mars 1966 est un des éléments qui s’inscrit dans cette évolution. Y renoncée, c’est renié  l’histoire,  du « mieux vivre dans une société ». Car si elle existe ce n’est par hasard. Elle est une reconnaissance de 240000 professionnelles. Elle vient dire que des hommes et des femmes ont besoins que la société soit proche d’eux pour aller plus loin.  Elle s’inscrit dans un ensemble de conventions, de lois, de droits et devoirs. Elle  concoure à davantage de  bien être ensemble. 

Donc, Il est temps de le dire, la convention du 15 mars 1966 comme d’autres conventions, lois…. Qui participe au  bien être social ne peu être étudie rn’ importe comment. Accepter la  moindre étude sans socle de basse, c’est mettre en danger et de côté des acquis, de la reconnaissance (professionnelle, personnelles,….). C’est concourir au démantèlement d’une part de la société (celle d’entre aide et de solidarité). C’est à long terme  un nivellement par le bas. 

Au vu de tous ces éléments, comment ne pas s’inscrire dans une vraie défense de la convention du 15 mars 1966. 

D’où que nous venons, quelque soit les opinions et les initiatives, il est temps de se retrouver sous la bannière de la convention collective. Le nombre permettra d’avoir plus de poids. 

Enfin il faut le redire. Que nous soyons d’accord ou pas, il y aura un  besoin  des syndicats, pour leur réseau, pour les négociations  ou les non négociations au niveau national. La négociation sociale est faite de telle sorte en France que nous devons passer par eux. 

Pour le reste, allons plus  loin que les différences. Trouvons les bons fonctionnements et un équilibre  pour continuer  à faire  avancer  le  collectif  défense ccnt 66 le jeudi soir de 18h00 à 20 à la maison des familles dans le 13ème arrondissement à Marseille. 

                                                                                  Gilles brisacier 

Un commentaire »

  1. Stéphane FRANCOIS dit :

    Au delà des clivages, au delà des différences, les memes intentions doivent nous guider: l’unité, la mobilisation et le réveil de certains pour la défense de la CC66 ! tout le monde doit se sentir concerné !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Actions pour la Palestine à... |
Un autre monde est possible. |
l'oeil dans le pli |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutazimuths
| Colline des Funiculaires
| Réfléchir ensemble